Logo Laptop  MENU

Le magazine

LE B.A-BA du Design Sprint

19 janvier 2021

Par Le Laptop

Le Design Sprint est notre format de conception préféré à Laptop. Sa capacité à faire émerger des solutions pertinentes rapidement, la facilité à nouer des collaborations fructueuses entre les équipes stratégique et opérationnelle et sa possibilité d’adaptation, réplication en font une méthode très utile et puissante à tous les stades d’un projet.
Dans cet article, nous revenons sur les bases.  

 

Le Design Sprint, qu’est-ce que c’est ? 

Le Design Sprint est un processus de conception centré utilisateur condensé en 5 jours maximum dont le but est de présenter des solutions concrètes à un problème identifié grâce à l’intelligence collective. Le Design Sprint peut s’appliquer à toute problématique : 

  • développement d’un nouveau produit, offre ou service ; 
  • amélioration de l’existant ; 
  • résolutions de problématiques internes : expérience employé, processus… 

Le Design Sprint s’inspire du Design Thinking, auquel il emprunte différentes méthodes divergentes (compréhension d’un problème, idéation…) et convergentes (vote rapide, co-conception…). On retrouve aussi des éléments de Lean Startup et de méthode agile : unité de temps, intégration aux cycles de développement… 

Pourquoi faire un Design Sprint ?

Un Design Sprint peut arriver à tout moment du cycle de conception d’un produit, offre ou solution à une problématique donnée. 

Cette méthode permet avant tout de : 

  • cadrer un projet avec des solutions concrètes 
  • fluidifier un parcours utilisateur (client, employé, client interne) problématique
  • tester au plus vite les idées du groupe
  • renouer le lien avec ses clients et ses utilisateurs, en particulier pour les décideurs
  • accélérer la mise en place d’un projet
  • mieux comprendre des problèmes complexes et débloquer des situations en équipe
  • recentrer une équipe sur une stratégie commune (produit, marketing, entreprise, communication, process)
  • encourager la participation des équipes opérationnelles sur les problématiques stratégiques
  • limiter les risques, le temps et le budget investi au lancement de projets en testant leur viabilité directement auprès des utilisateurs 

Vous trouverez dans le livre de nombreuses autres applications possibles.

groupe-participants-design-sprint

 

Pour qui est fait le Design Sprint ? 

Le Design Sprint n’est pas réservé aux startups innovantes ! C’est une méthode qui peut s’appliquer à toutes tailles d’entreprises ou de problématiques. Tous les secteurs sont aujourd’hui confrontés aux évolutions rapides des usages. 

Par exemple, nous avons accompagné depuis 2015 :

  • Des institutions culturelles (Réunion des Musées Nationaux,Louvre Abu Dhabi…) Des banques et compagnies d’assurance (Axa, Bred, BNP Paribas, Orange Bank, la Parisienne, Allianz…) 
  • Des EPIC en cours de transformation digitale (Air France, SNCF, La Poste, Suez…) 
  • Des services publics (notamment France Connect, également accompagnés par les Designers d’Intérêt Général (voir le webinar)
  • Des collectivités territoriales (notamment La Mairie de Paris)
  • Des centres de formation ou de recherche (Iperia, Institut de reconnaissance et valorisation des métiers du domicile, Inria…)
  • Des startups (Cizoo, Jollyclick, Krowdis, Match 4 Impact, Live Tonight…) 

Le Design Sprint, ça vient d’où ? 

Il est difficile de retracer l’origine du Design Sprint avec précision. Quand T.J. Watson Jr, SEO d’IBM déclare en 1961 “Good Design is good business”, le basculement culturel du Design vers une véritable philosophie de conception est déjà bien en route. 

Le format tel que nous le connaissons a été popularisé par Jake Knapp et son équipe à Google Ventures à partir de 2010. Inspiré – entre autres – des nombreuses avancées d’IDEO sur le format “Deep Dive”, l’équipe testera de nombreuses versions et, leur livre paru en 2014, asseoira la version de 5 jours que nous connaissons. 

déroulé-design-sprint-jake-knapp-google-ventures

 

De nombreuses instances l’ont depuis repris, arrangé et perfectionné, comme AJ&Smart, la Design Sprint Academy ou le Laptop. Comme le dit Pauline Thomas dans son livre Design Sprint en pratique : “Le Design Sprint est avant tout un mot-valise pour parler d’une combinaison d’ateliers de Design Thinking intégrés aux Sprints de développement”. 

En combien de temps se déroule un Design Sprint ?

La contrainte temporelle du Design Sprint est la clé de sa dynamique intensive et de la qualité de ses échanges. 

Si la méthode de Jake Knapp et John Zeratsky prévoit 5 jours, Pauline Thomas développe une approche modulaire avec des durées de 1 à 5 jours en fonction du contexte et des attentes. Elle propose 8 types de Design Sprints répartis en 3 familles correspondant aux moments-clés des projets : 

  • De 1 à 2 jours pour cadrer en amont : il s’agit des Design Sprint In.
  • De 3 à 5 jours pour tester des solutions : il s’agit des Design Sprints 0.
  • 1 jour pour itérer, affiner, estimer : il s’agit des Design Sprint Out.
déroulé-design-sprint-pauline-thomas-in-out

 

Quelles sont les personnes impliquées dans un Design Sprint ? 

Un autre facteur de réussite d’un Design Sprint est son équipe.
L’équipe doit être : 

  • pluridisciplinaire (experts métiers : juridique, design, communication, marketing, technique…) 
  • égalitaire, chaque membre s’exprimant autant que les autres et ne tranchant jamais pour le groupe (à l’exception de certains moments avec le décideur) ; 
  • de préférence comprise entre 3 et 16 personnes par facilitateur, pour des groupes de travail entre 3 et 5 personnes. Au-delà, un Sprint Master supplémentaire est nécessaire. pour coordonner les facilitateurs des équipes.

Les utilisateurs sont également des parties-prenantes essentielles au Design Sprint. Dans la version originale, ils sont consignés au moment des tests. Cependant, nous prêchons pour une approche plus inclusive, les utilisateurs étant intégrés non seulement en aval pour tester les prototypes mais aussi en amont, lors d’un entretien approfondi et synthétisé avec les participants. Cet entretien, préparé par les participants, permet de prendre en compte toutes les dimensions de la problématique et de les confronter aux objectifs du commanditaire. 

Le facilitateur ou Sprint Master est la personne qui donne tout le ton du Design Sprint. Ses responsabilités sont multiples : 

  • organiser et cadrer en amont 
  • structurer et guider l’équipe dans ses exercices pour déboucher sur un résultat actionnable, concret et de qualité
  • répondre, avec l’équipe, aux objectifs et contraintes du commanditaire mais aussi aux besoins critiques des clients cibles et utilisateurs 
  • dynamiser et insuffler de l’énergie lors des moments creux 
  • faire valoir l’écoute et la bienveillance tout au long du Sprint 
  • résoudre les conflits et gérer les difficultés qui peuvent émerger tout au long de l’exercice.  
facilitateur-design-sprint

 

Comment faire un Design Sprint ?

Le Design Sprint est un enchaînement d’ateliers et d’activités ayant pour but de faire successivement diverger puis converger une équipe autour d’un problème et de ses potentielles solutions. 

Pour ceci, il faut respecter les grandes phases suivantes : 

  • Comprendre et définir : cette phase est dédiée à la compréhension du problème, avec des interviews utilisateurs, de l’expérience mapping… 
  • Diverger et décider : cette phase comporte de nombreux ateliers pour encourager la créativité des participants dans la recherche de solutions, puis des exercices de vote pour se décider sur une solution commune à tester  
  • Prototyper : le prototypage se fait progressivement, d’abord en termes d’expérience puis de contenu et enfin en termes de format, avec le passage des wireframes en basse définition à des maquettes animées plus ou moins haute définition
  • Tester : cette phase fait revenir les utilisateurs pour écouter et étudier leurs réactions face aux solutions testées, sans les orienter
  • Prioriser : dans cette phase, les participants synthétisent et trient par importance les modifications à faire sur leurs prototypes pour qu’elles collent toujours plus aux besoins des utilisateurs. C’est l’amorce du Sprint de développement.

Les activités pour encourager le passage d’une phase à l’autre sont variées, en formats comme en objectifs et peuvent être plus ou moins ludiques. 

Où mener un Design Sprint ?

Mener son Design Sprint dans une salle dédiée est plus important qu’on puisse le penser ! Un lieu calme et sortant les participants de leur cadre de travail habituel est essentiel. Le matériel doit être prêt et accessible… même si tout se passe en ligne ! Passer à distance peut même être l’opportunité d’inviter plus facilement des parties prenantes lointaines ou moins disponibles. Si l’exercice de facilitation s’en trouve modifié, les méthodes fonctionnent très bien depuis un écran… moyennant quelques ajustements.  Si vous voulez découvrir notre salle dédiée aux Design Sprints à Paris, c’est par là

Le Design Sprint est une méthode puissante éprouvée par de nombreux participants au fil des années. Que vous souhaitiez prendre de la hauteur, motiver les équipes ou encore échouer vite pour limiter les risques ou les coûts sur des projets stratégiques, cette méthode d’innovation collaborative est utile pour les startups comme pour les grands groupes.

Envie d’en savoir plus ? Retrouvez nos prochaines formations Design Sprint et Product Manager sur un cas réel.

Le Laptop Paris Beaubourg : ateliers, privatisation, formation, séminaires, conférences, événements

L'auteur

Le Laptop

Le Laptop

Space. People. Methods.
Des espaces de coworking et de collaboration, une communauté, l'expertise et les formations.

Dans le blog du Laptop

Tous les articles

Toutes nos formations peuvent être financées par votre OPCO, le Pôle Emploi et votre CPF 🙌🏼

DEMANDE DE FINANCEMENT