Logo Laptop  MENU

Le magazine

3 conseils pour se lancer en tant qu’UX designer

04 avril 2022

Par Carole Laimay

Pas facile de se lancer en tant qu’UX designer quand on est nouveau/nouvelle sur le marché ! “Je n’ai pas assez d’expérience dans le domaine”, “Je ne connais personne” : il est normal de se poser toutes ces questions ! Sachez qu’il y a de la place pour tout le monde et que vous finirez par trouver votre bonheur ! Voici quelques conseils pour vous y aider !

1/ Capitalisez sur vos acquis

Quand je rencontre des personnes pour du mentorat, une des inquiétudes qui revient très souvent est “je repars de zéro car je suis en reconversion”, “je ne sais pas faire grand chose”, etc…

Ce que je dis à chaque fois, c’est qu’on ne repart jamais de zéro. Je pense que cela peut faire peur de changer de métier et de domaine car on est au pied d’une montagne et il est très impressionnant de devoir la gravir. Seulement, vous avez déjà gravi un bon morceau sans vous en apercevoir ! 

Si vous êtes en reconversion, vous avez acquis des compétences dans vos anciens métiers. Vous étiez journaliste ? Et bien vous savez très bien mener des interviews ! Un bon point pour la recherche utilisateurs. Vous étiez dans la communication ? Super ! Vous avez de bonnes compétences rédactionnelles, idéal pour la gestion du contenu ! Identifiez ce que vous pouvez recycler dans ce nouveau métier.

Si vous êtes étudiant·e et que c’est votre premier métier, jouez la carte des soft skills. Si vous avez fait du bénévolat ou des projets étudiants dans n’importe quel domaine, vous avez des choses à réutiliser. Et si vraiment vous ne pensez à rien de particulier, demandez à votre entourage. Faites un petit sondage sur les 3 adjectifs qu’ils et elles vous donneront et vous serez surpris·e de voir que vous avez des pépites en vous !

Dans cet article, je vous présentais plusieurs matrices de compétences afin de vous aider à identifier celles que vous avez et celles que vous souhaitez acquérir. A vous de jouer ! 💪

2/ Soyez vous-même

Que ce soit face à des recruteur·ses ou à un·e potentiel·le client·e, nous avons envie de réussir à convaincre l’autre ainsi que d’être vu·e sous notre meilleur jour et c’est bien normal !

J’adore cette citation d’Oscar Wilde qui dit “Soyez vous-même, les autres sont déjà pris.” En effet, à vouloir se calquer aux attentes des autres, on peut avoir tendance à s’oublier avec ses valeurs, sa personnalité, ses forces, ses faiblesses, bref… notre singularité ! 

Prenons un exemple, imaginons que vous soyez en entretien d’embauche, vous dîtes “oui” à tout ce que dit votre interlocuteur·rice même si vous n’êtes pas d’accord. Soit vous n’êtes pas retenu·e parce qu’on ne vous a pas trouvé authentique et qu’on a du mal à cerner votre personnalité. Soit vous êtes embauché·e mais vous allez potentiellement ne pas vous sentir à votre place.

Pourquoi je vous parle de ça ? Personnellement, cela m’est arrivé quand je cherchais à changer d’entreprise en 2013 à un moment où il me manquait encore certaines compétences et où les démarches centrées utilisateurs étaient très peu développées. J’ai passé plus de 50 entretiens sur un an et demi. Au début, je disais “oui” à tout car je voulais vraiment changer rapidement mais ça ne marchait jamais. Puis j’en ai eu assez de dire “oui” à des entreprises qui me proposaient des postes qui ne me convenaient pas (faire de l’UX que sur des maquettes sans jamais voir un utilisateur). Au fur et à mesure, mes entretiens finissaient le plus souvent en débat sur les méthodos UX. Qu’est-ce que ça m’a apporté ? Beaucoup de bons moments d’échanges en se sentant d’égal·e à égale pendant l’entrevue ; des appels des années après pour travailler avec moi quand je me suis lancée en freelance et une embauche auprès d’une équipe qui partageait mes valeurs ! 🥰  Nous en avons également parlé lors de ce Design Bento Box autour des freelances et salarié·es.

S’il est possible pour vous financièrement de prendre un peu le temps pour trouver les bonnes personnes avec qui travailler, soyez authentique et défendez vos idées. L’entreprise a autant besoin de vous que vous avez besoin d’elle ! 

3/ Entourez-vous

Quand on est seul·e face à cette montagne à surmonter, cela peut faire un peu peur. On ne sait pas par quel bout commencer et on se sent perdu·e. Quand vous allez rentrer dans le monde de l’UX (si ce n’est pas déjà fait), vous allez vous rendre compte que c’est une petite communauté soudée. Les personnes sont dans la majeure partie des cas bienveillantes et dans l’entraide. Je vous conseille donc de plonger dans cette communauté via par exemple : 

Posez vos questions et entrez en contact avec d’autres personnes du métier, elles seront ravies de vous aider !

J’espère que ces conseils vous auront aidé et boosté ! Ce n’est jamais évident de se mettre en avant ou de se lancer. Nous avons souvent l’impression que nous sommes juste “une personne” parmi tant d’autres et que nous n’avons pas forcément d’avis ou d’expertise à apporter (coucou syndrome de l’imposteur) mais votre singularité est votre force. Personne n’est comme vous et le bon “match” arrive un jour ou l’autre ! ✨

L'auteur

Carole Laimay

Carole Laimay

Issue d’un master en psychologie/ergonomie, je travaille depuis 11 ans à faire changer les choses. D’abord spécialisée dans la conception d’interfaces (sites web, applications mobiles…), j’ai rapidement compris que mon champ d’action était beaucoup plus large : quand on conçoit quelque chose, cela change tout un éco-système !

Dans le blog du Laptop

Tous les articles

🙌🏼 Nos formations sont certifiées QUALIOPI. Le Pôle Emploi, Agefice, FFPL, Atlas, AFDAS financent votre formation.

DEMANDE DE FINANCEMENT