Logo Laptop  MENU

Le magazine

UX designer freelance : 7 conseils pour trouver ses clients

02 mai 2022

Par Carole Laimay

Lors de notre Design Bento Box sur les UX designers salarié·es et freelances, nous avons échangé sur le quotidien de ces deux statuts mais une question revient souvent en ce qui concerne les freelances : “comment fait-on pour trouver des clients ?”. Voici quelques pistes à explorer ! 😇

1/ Le réseau, le réseau et encore le réseau !

Vous l’avez peut-être déjà entendu mais il est vrai que c’est l’un des meilleurs moyens pour trouver des clients tous métiers confondus mais j’ai l’impression que c’est d’autant plus vrai dans le design. C’est une communauté qui n’est finalement pas si grande et sur laquelle on peut compter ! Comment faire ? Je vous donne quelques autres axes de réflexion dans les points suivants mais la première chose à faire est de toujours garder le contact avec les personnes qu’on apprécie avec qui on a déjà travaillé ou collaboré de près ou de loin.

2/ Aller vers les autres

Comme je le disais plus haut, la relation avec les autres, c’est ce qui va nourrir notre business. Autant pour un enrichissement métier que pour trouver des clients. Vous pouvez participer à des webinaires, des rencontres à des Meetup… Tous les moyens sont bons pour se former ET créer des liens ! Formule 2 en 1 gagnante ! Même si les personnes que vous rencontrez n’ont rien à vous proposer tout de suite, elles vont savoir que vous existez et pourront faire appel à vos services ou vous conseiller à d’autres, parfois même des années plus tard. 

3/ Partager son point de vue

Ce conseil est très important pour moi mais en même temps je sais que c’est souvent celui qui bloque le plus ! Écrire sur les réseaux sociaux, écrire dans un blog, faire un podcast, des vidéos, des conférences… Bref, les formes sont multiples. Quand on a peur et qu’on ne sait pas par où commencer, ce qui peut être intéressant est de commencer “petit” : choisissez le format qui vous correspond le mieux : écrit, vidéo, audio… Plus vous serez à l’aise avec celui-ci, plus cela sera facile pour vous ! Puis lancez-vous ! Voici un gros challenge que j’avais réussi à relever en faisant un atelier dans un événement qui m’intimidait beaucoup : les UX days ! Vous avez forcément quelque chose d’intéressant à dire même si a été dit 1000 fois, cela n’a jamais été dit par vous !

4/ Être authentique

Quand j’ai commencé en tant que freelance il y a 6 ans, je voulais plaire à tout le monde et absolument répondre à toutes les opportunités qui m’étaient proposées. C’était bien car cela m’a appris beaucoup sur moi et mon business mais au final, je me suis retrouvée avec des missions et des clients qui ne me correspondaient pas toujours. Je voulais tellement faire plaisir et donner satisfaction aux clients que j’oubliais mes propres envies ! Aujourd’hui, je préfère être moi-même quitte à ce que cela ne parle pas à tout le monde mais cela me permet de faire un “tri naturel” dans les personnes qui me contactent. J’ai au final des clients qui partagent mes valeurs et cela fluidifie la relation et m’amène sur des missions où je peux m’épanouir !

5/ Accepter la “concurrence”

Parfois on peut avoir l’impression de faire “la même chose que le/la voisin·e”. Je sais que certain·es freelances pensent “concurrence” et ainsi garder des choses “secrètes” ou bien chercher à faire mieux comme si cela était une compétition. Je pense que la relation la moins stressante et la plus saine est plutôt de voir ces personnes/entreprises comme des allié·es. En effet, vous pouvez travailler dans le même secteur et sur le même type de service mais vous avez des choses à vous apporter. Pourquoi ne pas vous mettre d’accord pour vous passer les missions que vous ne pouvez pas prendre ? Pourquoi ne pas prendre un café pour échanger sur vos problématiques ? Cela vous apportera plus de richesse et les clients viennent aussi nous voir pour notre personne. Vous avez une personnalité, une singularité que personne d’autre au monde n’a et cela c’est ce qui fait votre différence !

6/ Clarifier ses offres

Je pense que ce qui a le plus ralenti mon business est le fait de ne pas avoir “packagé” d’offres claires. Alors oui, souvent le marketing est vu comme le “mal absolu” par beaucoup de designers mais c’est très utile quand on est freelance ! Au départ, j’expliquais juste ce que je savais faire et les clients venaient à moi et je leur proposais une offre sur mesure pour chacun·e. Au final, je perdais beaucoup de temps à réinventer la roue à chaque fois et je n’avais pas de discours assez clair quand j’étais en rendez-vous avec un prospect. Avec des offres claires, on gagne en confiance et en aisance.

7/ Avoir des partenaires de confiance

Travailler dans la confiance avec des entités plus grosses peut aussi nous rassurer et nous permettre d’avancer. Cela peut être des plateformes de freelance, des cabinets de consulting, des agences, des centres de formation, etc… En ce qui me concerne, j’ai créé des liens avec des centres de formation que j’apprécie (coucou Le Laptop) et en qui j’ai confiance. Ces centres m’apportent des missions de formation qui me permettent d’assurer un certain revenu annuel en plus des missions courtes que j’ai en plus. Pensez également à diversifier en en ayant plusieurs afin de ne pas mettre tous vos oeufs dans le même panier.

J’espère que ces conseils pourront vous aider à trouver plus de clients mais surtout de meilleurs clients avec qui on se sent bien et avec qui on prend plaisir à travailler ! 

Retrouvez les formations du Laptop qui pourront vous faire gagner en expertise et compléter vos connaissances.

L'auteur

Carole Laimay

Carole Laimay

Issue d’un master en psychologie/ergonomie, je travaille depuis 11 ans à faire changer les choses. D’abord spécialisée dans la conception d’interfaces (sites web, applications mobiles…), j’ai rapidement compris que mon champ d’action était beaucoup plus large : quand on conçoit quelque chose, cela change tout un éco-système !

Dans le blog du Laptop

Tous les articles

🙌🏼 Nos formations sont certifiées QUALIOPI. Le Pôle Emploi, Agefice, FFPL, Atlas, AFDAS financent votre formation.

DEMANDE DE FINANCEMENT